Résultat du Congrès EELV : nous avons le choix

Au lendemain du Congrès 2013 d’Europe Ecologie – Les Verts, les résultats sur le choix des motions d’orientation sont connus.

MOTION 1 – Pour un cap écologiste + Via Ecologica : 55,35 %

MOTION 2 – Là où vit l’écologie (LOVE) : 8,12 %

MOTION 3 : La Motion Participative (LMP) + Avenir Ecolo + Objectif Terre : 36,53 %

En prenant en compte le vote blanc, qui est une expression électorale, nous avons ce résultat :

Nb Voix %
CAP VIA 300 51,11%
LMP AE OT 198 33,73%
LOVE 44 7,50%
Blancs 45 7,67%
Exprimés 587 100,00%
Votant 600

Emmanuelle Cosse est donc élue Secrétaire nationale.

Une nouvelle direction se met en place, en voici la liste :

  1. Emmanuelle Cosse
  2. David Cormand
  3. Marie-Pierre Bresson
  4. Eric Loiselet
  5. Sandrine Rousseau
  6. Jean Desessard
  7. Maryse Oudjaoudi
  8. Nicolas Dubourg
  9. Marie Bové
  10. Dan Lert
  11. Lucile Schmid
  12. Alexandre Jurado
  13. Elise Lowy
  14. Jacques Boutault
  15. Julien Bayou

La nouvelle direction

Enfin, un nouveau Conseil fédéral, et son bureau, ont été désignés. J’en profite pour saluer l’élection de Thierry Brochot au poste de Président du Conseil fédéral, picard, homme sage, sympathique qui saura dignement, je le pense, succéder à Philippe Meirieu. Homme de terrain, ancien trésorier puis Secrétaire régional, je salue l’arrivée de l’esprit « confédération des régions » à la tête de ce Conseil fédéral.

N’oublions pas non plus de remercier Pascal Durand qui a su emmener le parti et qui part maintenant pour l’aventure européenne : élu Député à Strasbourg et Bruxelles, Pascal saura servir au mieux ses, et nos, valeurs européennes et écologiques.

Cette ré-organisation d’EELV envoie des signaux forts : le modernisme, l’activisme, la jeunesse, l’expérience, l’environnementalisme, l’esprit du parti sera résolument moderne et solide. Ainsi, l’arrivée de Julien Bayou est une excellente nouvelle, je suppute la mission qu’on risque de lui confier et je m’en réjouis par avance.

Evidemment, le renouveau incarné par Emmanuelle Cosse est pour moi une excellente nouvelle. Emma sait ce que c’est que la militance, venue du terrain, activiste, femme de tête certes, mais femme de conviction avant tout, elle fut mon choix pour voter, je compte assumer ce choix.

Emmanuelle Cosse, la militante (Cliquez sur l’image pour voir le reportage Itele)

Mais des esprits chagrins veulent minimiser le score, sous entendent des difficultés de gouvernance. Le premier constat sera de leur faire remarquer que la légende qu’ils colportent en mode complotiste de « La Firme » est ici bien éreintée.

Ce résultat nous met face à nos responsabilités, motion par motion, tendance par tendance : ou nous nous déchirons et nous enfonçons dans les limbes du décalage avec la population, ou nous nous responsabilisons pour un travail qu’on attend de nous. L’écologie politique ne peut se grandir que dans l’union des écologistes. Le dogme et le freinage des quatre fers serait dramatique, pour le parti, pour nos élu-es et militant-es mais aussi pour l’écologie, pour notre pays et pour l’Europe. Notre échec serait collectif même si la cause en serait minoritaire.

Mais je fais pleinement confiance à la conscience politique, aux valeurs humanistes et altruistes de toutes et tous au sein d’EELV : pour réussir ou se tromper, nous avons le choix.

Personnellement, en région, sur le terrain, ou au national, j’irai vers la volonté de succès.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s