Tel est pris qui croyait prendre

Émotion dans les rangs de la Manif pour tous : un des leurs s’est fait arrêter et condamner par la police politique de la France dictatoriale, du stalinisme hollandien, de la répression que mène Manuel Valls.

Où l’on retrouve les plus belles proses des plus beaux ténors qui ne brilleront que par le combat qu’ils mènent contre les droits de toutes et tous et qui ne leur en enlèvent aucun :

Les faits sont connus.

Nicolas Bernard-Buss est militant de la Manif Pour Tous. Ces parents s’inquiétaient de sa stabilité, mais ils furent heureux de constater qu’à travers cet engagement pour contre la démocratie, il aavait enfin trouvé une deuxième famille.

Le soir du dimanche 16 juin, il rejoint ses petit/es camarades face aux studios de M6 pendant que François Hollande y était interviewé. Puis, toujours en bande organisée, il part vers les Champs Elysées pour une manifestation non-autorisée. Et là : c’est le drame ! (© Groland)

La police le connait, c’est un récidiviste : déjà condamné à 200€ d’amende  le 28 mai dernier pour «entrave à la circulation», «identité imaginaire» et «non dispersion après sommation», mais le parquet avait fait appel.

La milice anti liberté (la police, quoi) veut appréhender le militant anti égalité (j’ai pas pu placer fraternité). Le jeune homme s’enfuit, course poursuite, il entre dans une pizzeria, bouscule des clients, monte à l’étage (oh oui Fantomas, ton hélicoptère t’attend sur le toit)  et est interpellé par six policiers alors qu’il crie courageusement une dernière fois à l’assistance médusée : « Hollande ! Démission ! ». Un héros, ma bonne dame, UN HÉROS ! Bon allez hop, ta gueule, au trou.

(Source et récit : le Figaro)

On l’a vu, ce fut l’indignation sur la toile, et c’était sans compter sur les ridicules parallèles faits par Valérie Pécresse, Christian Estrosi et plusieurs barons UMP avec la fameuse attaque du RER. Comparons ce qui est comparable, et en droit, il n’y a pas comparaison entre plusieurs dossiers qui n’ont aucun lien.

Mais le ridicule ne s’arrête pas là. Humiliation ultime : Nico l’asticot activiste va trouver un soutien inattendu. EELV ! Cette saloperie de conglomérat de pastèques va le défendre ! Lisez ce communiqué de presse… Euh non en fait, pas exactement…

En fait, mon gamin, tu es tombé parce que tu as refusé de te plier à la loi sur le fichage des empreintes ADN. Loi élaborée sous Jospin mais nettement améliorée sous Sarkozy, tu sais gamin, ce Président que tu regrettes.

Alors Valérie Pécresse, Christian Estrosi, Guillaume Peltier, etc… Ça fait quoi de défendre un sale môme comme nous avons défendu Xavier Mathieu, militant syndicaliste des « Conti », comme nous soutenons les militants anti OGM, pour refus de donner leurs empreintes génétiques ?

Vous nous rejoignez dans ce combat ?


Le communiqué d’EELV :

Logo_EELV_fondvert

Un an après la condamnation de Xavier Mathieu, militant syndicaliste des « Conti », pour refus de donner son empreinte génétique, EELV exprime son inquiétude suite à plusieurs décisions de justice. Le tribunal correctionnel de Paris a ainsi annoncé mercredi 19 juin la condamnation à deux mois de prison d’un opposant au mariage pour tou-te-s pour rébellion et refus de prélèvement. La veille, une autre militante a également été condamnée pour des raisons similaires. EELV ne soutient évidement pas la « Manif pour tous » et réaffirme son soutien au droit au mariage des couples de même sexe. Les écologistes souhaitent néanmoins rappeler que le droit à manifester librement est un droit inaliénable, fondateur de la démocratie.

Il n’est pas acceptable que l’ADN prélevé à des militants pacifiques soit conservé dans un fichier destiné avant tout aux délinquants condamnés. Il est moralement contestable de ficher, en France, des militants politiques. Conçu spécifiquement pour ficher les criminels sexuels, le fichier ADN regroupe aujourd’hui les auteurs de nombreuses infractions, allant du simple vol à l’arrachage de plants OGM. Alors que quelques milliers de personnes seulement étaient inscrites sur ce fichier au début des années 2000, elles seraient maintenant près de deux millions !
EELV soutient les initiatives législatives qui visent à interdire le fichage génétique des militants politiques et syndicaux, et réaffirme son soutien aux faucheurs anti-OGM et à toutes celles et ceux qui usent de leur droit de citoyen conscient et engagé.

Elise LOWY, Jean-Philippe MAGNEN,
Porte-parole

Publicités

Une réponse à “Tel est pris qui croyait prendre

  1. J’adore le récit, on s’y croirait 😀
    A part ça, pour être exact, la peine de prison ne concerne pas le refus d’empreintes et de prélèvement d’ADN (ce qui lui vaut une amende de 1000 euros) mais la rébellion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s